Un jour, La Lumière !

Mais au dehors, voici toujours le ciel, couleur de fer,
Voici les vents, les saints, les morts
Et la procession profonde
Des arbres fous et des branchages tords
Qui voyagent de l’un à l’autre bout du monde.
Voici les grand’routes comme des croix
A l’infini parmi les plaines
Les grand’routes et puis leurs croix lointaines
A l’infini, sur les vallons et dans les bois !

Emile Verhaeren, Les vignes de ma muraille (extrait)

Lumie re automne 2021

 

Date de dernière mise à jour : 11/11/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire