Journées Nationales de la Géologie 2021 : Les marcassites d'Argonne champenoise

 

Logo affiche jng 2021

 

Les marcassites d'Argonne champenoise (en complément de l'article sur la craie)

La marcassite est parfois confondue à la pyrite. "Ce n'est qu'en 1814 que le minéralogiste français René Just Haüy les distingua."La confusion est également présente avec des météorites ou des formations issues d'impact de foudre d'ou son appellation "pierre de tonnerre". C'est un minéral bien connu en Argonne champenoise que l'on trouve dans les champs crayeux, souvent remonté à la surface lors des labours. La marcassite se forme au milieu de sédiments dans dans des poches dépourvues d'oxygène, mais en présence d'hydrogène sulfuré. La marcassite est composée de disulfite de fer (FeS2). Son aspect est généralement globuleux, mais peu prendre des formes particulièrement curieuses, sa couleur est rouille, son poids est lourd. Si vous aviez l'intention de casser une marcassite par curiosité, Yves Gautier a cette observation "La cassure des rognons laisse apparaître une structure fibroradiée au bel éclat blanc d'étain ; celui-ci se ternit rapidement à l'air si l'on ne prend pas la précaution d'apposer un vernis adéquat qui retarde seulement sa décomposition plus ou moins inévitable."2

Dés le Néolithique, la marcassite est employée pour produire du feu par percussion.

Différents échantillons de marcassite
Marcassite 2021

Craie 2021 05 7

Marcassite 2021 05 1

Marcassite 2021 05 3

Marcassite 2021 05 2

 

Document :

1 et 2 Yves Gautier, Marcassite ou marcasite, Encyclopædia Universalis [en ligne]

Madame et Monsieur Tisserand, bulletin n°6, Association géologique Auboise, 1973

http://assogeolaube.fr/marcassite-pyrite-et-limonite/

 

Date de dernière mise à jour : 29/05/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire